Cyclisme et appui plantaire

Publié le par Duriez Laurent

Constat :

La position du cycliste repose sur 3 points d’appui cintre – selle – pédale.

1 - La pédale est le seul point d’appui bénéficiant d’une liberté de mouvement très relative. La position du pied influence considérablement l’alignement de l’appareil locomoteur et va bien au delà du rapprochement de la tête du 1er métatarsien au niveau de l’axe de la pédale. L’alliance du couple homme – machine prend effet par le calage du pied sur la pédale.

Pieds – Chaussures – Pédales.

CARREFOUR des contraintes biomécaniques du cycliste.

2 - Action des semelles : Prennent en compte la face cachée des pieds.

* Au-delà de l’alignement tête du 1er métatarsien – axe de pédale,

* la position du pied passe par un contrôle du talon ramené en position dite neutre.

* Permettent un meilleur appui du pied.

* Elles optimisent la transmission de puissance en ramenant le flux d’énergie vers

la tête du 1er métatarsien.

* Stabilisent l’appui au pédalage.

* Alignent l’appareil locomoteur.

* Diminuent le stress et la fatigue musculaire.

* Améliorent la régulation thermique et le retour veineux.

Publié dans oignies

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article